6émel'Éducation Française

Le Sahara

Le Sahara est un immense désert de 8 millions de km2, situé sur le continent africain, de part et d’autre du tropique du Cancer.
1. Un milieu contraignant
a. Ergs et regs
Le milieu naturel désertique du Sahara est plus varié qu’on pourrait le croire, on y distingue deux types de paysages : les dunes de sables ou ergs et les déserts de cailloux que sont les regs.
b. La contrainte de l’aridité
Le climat du Sahara est chaud et aride. Il n’y pleut presque jamais. En outre, à l’exception de cours d’eau temporaires, les oueds, qui sont d’ailleurs presque toujours à sec, il n’y a pas d’eau en surface. Par conséquent, la végétation y est très rare, sauf dans les vallées traversées par un oued et dans les oasis pourvues d’un point d’eau comme un puits, ce qui permet à la végétation et à la culture de s’y développer.

© GOODSHOOT/Jupiterimages
Doc. Oasis
2. L’adaptation des hommes au milieu contraignant
a. Les modes de vie traditionnels
Ce milieu contraignant explique la faible densité de population. Pourtant, des hommes y vivent, on les trouve dans les oasis, c’est-à-dire là où l’eau est présente, soit autour d’un puits soit le long d’un oued. Ils y pratiquent l’agriculture en utilisant l’irrigation. Ces hommes sont des nomades, ils se déplacent généralement en groupe et traversent le désert en caravanes à dos de dromadaire. Ces nomades sont souvent des groupes de marchands qui pratiquent à la fois le commerce et l’élevage.
b. Les nouveaux modes de vie
Depuis une cinquantaine d’années, le sous-sol du Sahara a révélé des richesses naturelles : des hydrocarbures, du minerai de fer et de l’eau fossile (réserve d’eau qui s’est constituée en profondeur, lorsque le climat du Sahara était humide). Ces richesses sont exploitées intensément et des villes champignons ont poussé en plein désert pour favoriser cette exploitation.
Plus récemment, l’industrie du tourisme a décidé de proposer des séjours ou des circuits (randonnée en 4×4) à travers le désert à des touristes riches en quête d’exotisme.

3. L’avenir du Sahara
a. « L’avancée du désert » ?
Les hommes sont responsables de la désertification car elle est liée à leurs activités et au développement du tourisme, gros consommateur d’eau. Ils appauvrissent les sols et épuisent les nappes phréatiques. La dégradation du milieu se constate dans le Sahel, zone de transition entre le désert saharien et la savane africaine, où des famines se sont déclarées au cours des trente dernières années.

© PHOTOS.COM/Jupiterimages
Doc. Mirages dans le désert
b. La sédentarisation des nomades
Les Etats traversés par le Sahara cherchent à sédentariser les nomades dont ils souhaitent contrôler les déplacements car les grandes routes commerciales, notamment la Transharienne, empruntées par les caravanes, passent à travers leurs frontières.
L’essentiel

Le Sahara est un milieu contraignant dominé par la chaleur et l’aridité : c’est un désert. Les hommes y pratiquent le nomadisme et ne font donc que le traverser mais aujourd’hui, les Etats dont ils franchissent les frontières, tentent de limiter et de contrôler leurs déplacements.

Toujours est-il qu’en dépit des contraintes, les hommes ont réussi à développer quelques activités comme le commerce, l’exploitation énergitique des sols et plus récemment le tourisme.

Mais ces activités humaines favorisent la désertification en provoquant notamment l’appauvrissement des sols et l’épuisement des nappes phréatiques

اظهر المزيد

Hacen Ch

انا اسمي حسان . ش من الجزائر العاصمة ... 18 سنة طالب جامعي كاتب مواضيع و مؤسس موقع التعليم نت من هوايتي هي البحث في الانترنت و نشر المادة المعرفية للناس

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock